Normes

 

 

ET SI VOUS RESTIEZ AUX NORMES ?

Depuis 2013, le tri des déchets alimentaires est obligatoire en fonction des quantités que vous produisez ou détenez.

Vous devez estimer vos quantités produites ou détenues pour être en conformité avec la législation. La loi du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l’environnement, dite loi de Grenelle 2 avec les articles l. 541-21-1, l. 543-225 et suivants du code de l’environnement - Entrée en vigueur de l’obligation échelonnée dans le temps via arrêté du 12 juillet 2011 - modalités d’application fixées par la circulaire du 10 janvier 2012

Depuis le 1er janvier 2016, un décret oblige tous les sites produisant plus de 10 tonnes par an de déchets organiques alimentaires (biodéchets de préparation, retours plateaux, invendus, etc…) à valoriser ces déchets.

 

Si vous ne procédez pas vous-même à la valorisation de ces déchets, la loi vous impose désormais d’en effectuer un tri sélectif sur votre site et de trouver des filières de valorisation spécifiques et appropriées, en interne ou en externe.

Respecter les normes grâce à BioTech

Le Compost

Le compostage est un procédé de transformation aérobie de matières fermentescibles dans des conditions contrôlées. Il permet l’obtention d’une matière fertilisante stabilisée riche en composés humiques, le compost, susceptible d'être utilisé, s’il est de qualité suffisante, en tant qu'amendement organique améliorant la structure et la fertilité des sols.

 

 

Le CO2 et l’amendement NFU 44-051

Le dioxyde de carbone (C02) est un gaz incolore, inerte et non toxique. Ses sources naturelles sont très nombreuses : éruptions volcaniques, respiration des plantes, des animaux et des hommes, incendies naturels de forêts, décomposition de la matière organique morte de plantes et d'animaux…


L’amendement organique (NFU 44-051) : les engrais organiques sont issus de matière vivante (animale, végétale, fongique, bactérienne...). Ce sont des engrais dérivés de la matière animale, d'excréments d'animaux (fumier), d’excréments humains et de la matière végétale (le compost). Les engrais organiques naturels comprennent les déchets des animaux, de la tourbe, du fumier, du lisier ; ils sont recherchés par l’agriculture biologique.

 

 

Le digestat : amendement organique

Dans nos TERRA Box, lors de la digestion par des bactéries aérobies thermophiles, la matière organique biodégradable (lipides, protides, glucides, cellulose, hémicellulose) est altérée, une partie de l'azote est minéralisée, de même que le phosphore organique qui devient alors très bio assimilable avec le potassium donnant un ratio de nutriments (NPK).


Le digestat stabilisé est généralement utilisé comme fertilisant ou comme amendement. Un digestat de qualité améliore le rendement agricole en apportant des nutriments et en contribuant à entretenir ou restaurer l'humification du sol. Il s’assimile à du compost pour toutes ces analyses micro biologiques, mais la décomposition de la matière se réalise en 24 heures et non en 1 AN contrairement à un compost ! On comprend alors que ce procédé est d’autant plus important et efficace pour tous les acteurs de la restauration.