La Technologie

La technologie

 

La TERRA Box, Bio Composteur électromécanique

 

  • Notre technologie repose sur un contrôle permanent du rapport taux d'humidité / température ambiante pour régler la vitesse optimale de fermentation des déchets alimentaires.
  • La captation d'odeur est faite par un filtre à charbons actifs qui se charge d'éliminer les odeurs, conséquence inéluctable de tous processus de fermentation.
  • La décomposition par l’utilisation de micro-organismes des matières organiques est un processus naturel. Les micro-organismes les plus petits et les plus nombreux sont les bactéries, Il y a quarante millions de cellules bactériennes dans un gramme de sol et un million de cellules bactériennes dans un millilitre d’eau douce. En tout, il y aurait cinq quintillions (5*1030) de bactéries dans le monde. Certaines survivent à l’état dormant ou de spores (la forme résistante de la bactérie) lorsque les conditions ne sont pas favorables, pour reprendre vie lorsque celles-ci redeviennent favorables.

 

Ces Souches mères, partie intégrante d’un ECO SYSTEME de la flore digestive humaine, sont à la base de la production
de la flore bactérienne utilisée par nos machines pour la décomposition des matières organiques.

Les bactéries utilisées sont du type AEROBIE THERMOPHILE, en d’autres termes pour leur développement et leur croissance, l’oxygène, la présence d’eau et les conditions de température comprises entre 45° et 70° sont indispensables pour un rendement optimum. Ces conditions d’utilisation permettent d’éliminer la multiplication d’autres micro-organismes indésirables ou pathogènes très sensibles à la température.

 

Les bactéries « digèrent » ces déchets en présence d’air et d’eau. Le processus de digestion commence dès que nous introduisons les matières organiques dans la « TERRA Box – Bio-Composteur ». Les micro-organismes entrent en action : ils possèdent des enzymes puissantes qui détruisent d'abord les parois cellulaires des tissus tendres. De plus, ces bactéries dégradent les molécules, source de mauvaises odeurs générées par le pourrissement des déchets alimentaires.

 

L'activité des micro-organismes décuplée par la maîtrise de la température de nos machines durant le processus de fermentation, a pour effet la destruction massive des parasites actifs, des œufs d'insectes et des divers germes.
Pour résumer, nos bactéries ne sont pas pathogènes.

Le produit est conforme la directive européenne 200/54/CE : “micro-organismes ne nécessitant aucune précaution particulière...”(Classe1 AFNOR).

Les techniques classiques de traitement des déchets organiques peuvent causer un processus de fermentation secondaire dans le sol avec des effets indésirables tels que la production de dioxyde de carbone, d'ammoniaque et de méthane. Ces gaz nocifs détruisent les racines des plantes. La combinaison des déchets classiques avec de l'eau peut provoquer une nouvelle fermentation qui fragilise et détruit les plantes situées à proximité de la substance restante.

 

En revanche les substances organiques produites par notre technologie ne causeront jamais une seconde fermentation, car elles sont composées essentiellement de nitrogène, d'acide phosphorique, de glucose, d'acide aminé et de minéraux.
Une technologie innovante au service de l'environnement.

 

La sécurité et la santé : ne jamais faire de compromis sur la santé et la sécurité de vos convives ou de vos employés !

 

 

LIEU D'INSTALLATION

La TERRA Box s’installe dans votre local à poubelle ou à l’extérieur sous abri, une simple prise électrique de 220 ou 380V suffit.

Elle ne nécessite aucune installation lourde, ni même d’évacuation des eaux.

Les déchets organiques sont mis au « fil de l’eau » tout au long de la journée.

Après 12 à 24 heures et une perte de 90% de leur volume et de leur poids, les déchets organiques sont transformés en 10% de digestat : « amendement organique NFU 44-051 valorisable que vous pouvez exploiter sur place si vous avez des espaces verts ou bien nous récupèrerons ce digestat pour le valoriser en vous fournissant la traçabilité du transport que la loi exige.